Różaniec – modlitwa zawierzenia…

dawniej rosary.katolik.pl

Pewien student uniwersytetu jadący pociągiem z Dijon do Paryża zajął miejsce obok skromnie ubranego mężczyzny, który odmawiał różaniec, wolno przesuwając paciorki w palcach.

"Proszę skorzystać z mojej rady i wyrzucić ten różaniec przez okno i trochę poczytać, co na temat wiary w Boga mówi nauka. Proszę mi dać pański adres a ja prześlę panu literaturę, która panu w tej sprawie pomoże". Mężczyzna podał młodemu człowiekowi wizytówkę: "Ludwik Pasteur, Dyrektor Instytutu Badań Naukowych, Paryż".

Les Promesses

… données par La Mere Immaculée a Alain de Rupe 1. Pour ceux qui réciterons pieusement le Rosaire, je promets une protection exceptionnelle. 2. Pour ceux qui ont médité le Rosaire avec persévérance, je garderai des grâces exceptionnelles. 3. Le Rosaire sera une arme puissante contre l’enfer, il détruira le vice et mettra en déroute […]

De Grands Homme Sur Le Rosaires

" Le Rosaire c’est ma pi?re préférée. Quelle magnifique pri?re ! Magnifique dans sa simplicité et sa  profondeur. Dans cette pri?re nous répétons plusieurs fois les mots que la Vierge Marie a entendu de l’Archange et de sa cousine Elisabeth. Avec ces mots :  `Je vous salue Marie`, l’âme réalise les événements les plus importants  [Myst?res] de la […]

Un Grand Pouvoir

Le 7 octobre A.D. 1571 une flotte turque sous le commandement d’ Ali Pacha a attaqué l’Europe chrétienne pour y introduire le mahométanisme. Notre foi était défendu par la Ligue Sainte dont la flotte sous le commandement de don Juan de Austria comptait ? peine 210 bateaux pendant que les Turcs en avaient 300. Le […]

Pri?res

Au nom du Pére + et du Fils et du St-Esprit. Amen ! Je crois en Dieu, le Pére Tout-Puissant, Créateur du Ciel et la terre, et en Jésus-Christ, son Fils unique, Notre Seigneur; qui a été conçu du Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est […]

Comment dire le Rosaire ?

Habituellement, le Rosaire comporte un Je crois en Dieu , suivi de Notre P?re et de trois fois Je vous salue Marie et ? la fin Gloire au P?re . Et comme ça nous sommes arrivés ? méditer le premier myst?re. Le Rosaire est divisé en trois parties dont chaque est composée de cinq myst?res. […]

Les mysteres du Rosaire

Le Saint Rosaire comporte trois parties : 1. Partie joyeuse – Méditations des mysteres joyeux le lundi et le jeudi. 2. Partie douloureuse – Méditations des mysteres douloureux le mardi et le vendredi. 3. Partie glorieuse – Méditations des mysteres glorieux le mercredi, le samedi, le dimanche. Chaque partie comporte cinq mysteres. Partie joyeuse 1. […]

L’histoire du Rosaire

Le Rosaire se formait des le début du christianisme. C’était un proces long et composé, on sait toutefois qu’il a reçu sa forme actuelle au début du XV siecle dans le monastere des cartuzes a Trevir. Selon la légende, c’est Dominique de Prusse qui y a contribué en apportant a Marie chaque jour une couronne […]

Pourquoi le Rosaire?

Au premier coup d’oeil, dire le Rosaire peut paraître peu interéssant ou meme ennuyant . Est-ce vraiment le cas ? Prenons une simple image de la vie. On a compté qu’un petit enfant répete le mot "mamam" plus ou moins trois cents fois par jour. Est-ce que cela le fatigue ? Jamais . Peut-etre cela ennuie sa mere ? Non […]

LETTRE APOSTOLIQUE ROSARIUM VIRGINIS MARIAE

Le Rosaire de la Vierge Marie, qui s’est développé progressivement au coursdu deuxi?me millénaire sous l’inspiration de l’Esprit de Dieu, est une pri?re aimée de nombreux saints et encouragée par le Magist?re. Dans sa simplicité et dans sa profondeur, il reste, m?me dans le troisi?me millénaire commençant, une pri?re d’une grande signification, destinée ? porter des fruits de sainteté. Elle se situe bien dans la ligne spirituelle d’un christianisme qui, apr?s deux mille ans, n’a rien perdu de la fraîcheur des origines et qui se sent poussé par l’Esprit de Dieu ? ? avancer au large ? (Duc in altum! ) pour redire, et m?me pour „crier” au monde, que le Christ est Seigneur et Sauveur, qu’il est ? le chemin, la vérité et la vie ? (Jn 14, 6), qu’il est ? la fin de l’histoire humaine, le point vers lequel convergent les désirs de l’histoire et de la civilisation ?.1

En effet, tout en ayant une caractéristique mariale, le Rosaire est une pri?re dont le centre est christologique. Dans la sobriété de ses éléments, il concentre en lui la profondeur de tout le message évangélique , dont il est presque un résumé.2 En lui résonne ? nouveau la pri?re de Marie, son Magnificat permanent pour l’śuvre de l’Incarnation rédemptrice qui a commencé dans son sein virginal. Avec lui, le peuple chrétien se met ? l’école de Marie , pour se laisser introduire dans la contemplation de la beauté du visage du Christ et dans l’expérience de la profondeur de son amour. Par le Rosaire, le croyant puise d’abondantes grâces, les recevant presque des mains m?mes de la M?re du Rédempteur.